Trop de films tue le film

Le monde du cinéma évolue, évolue étrangement. Ne fusse que par l'arrivée exessive de films dans les salles, et le peu de temps qu'ils restent à l'affiche. On l'a toujours su, le cinéma, en plus d'un art, est une valeur commerciale ; sans les producteurs, aucun film ne verrait le jour. Mais si le temps c'est de l'argent, pourquoi ne pas l'appliquer à la durée des films dans les salles ? Les grandes productions hollywoodiennes prennent la place des petites productions, qui méritent pourtant souvent une place de choix dans la bagage du cinéphile, et les cinémas labellisés "Arts et Essais" jouent le dernier Beson - mais leur économie est souvent fragile, et les rentrées de ces films est souvent un facteur monétaire important. Le sujet du jour n'est pas là, bien qu'il serait idéal d'y consacré une étude plus approfondie (1).

(1) Lire Les Cahiers du Cinéma n°618, décembre 2006.

L'éloge d'un cinéma théorique

S'il faut connaitre les règles pour mieux les contourner, il faut maîtriser une certaine théorie pour réaliser, composer, écrire. Mais ce n'est pas une déclinaison d'un théorème donné. Pour une science exacte, il est aisé de donner une valeur chiffrée à une application, qui la jugerait avec exactitude dans une échelle de juste ou de faux, puisque ces règles sont basées sur une logique adoptée par chacun. Les règles de l'art ne permettent pas cette "simplicité" de correction, puisqu'à il y a une infinité de créations possible, et que chacune d'elle sera le résultat de propres règles. Personne n'aura jamais un degré de connaissances (artistiques) suffisantes pour noter un film - ou tout autre oeuvre créatrice - et aucune échelle de valeurs ne sera jamais acceptable. Il est absurde, et même passablement prétencieux, de penser accéder à cette connaissance, et donc pouvoir donner une note, aussi aproximtive soit-elle, d'un film donné. De plus, ces "note", qui de plus en plus envahissent les magazines et autres repères cinématographiques, sont l'oeuvre d'un avis personnel et général, qui sera peut-être partagé par certains, et pas pour d'autres, et n'apporte donc aucune indication sur la réelle qualité du film. La note globale du film n'indique pas si les lumières sont sublimes, l'intrigue passionnante mais les acteurs peu convaincants, ou si la mise en scène est confue ; on espère qu'au moins l'article qui laccompagne - si toute fois il y en a un -, éclaircit ces point. Elles sont du même niveau que l'habituel "T'as aimé le film", à la sortie d'un cinéma, le temps de méditation en plus.

Ceci mis à part, il faut des avis pour faire évolué le cinéma, comme il faut du bons et du mauvais pour pouvoir distinguer l'un de l'autre, mais peut-être pas sous cette forme. Ca n'implique en aucun cas que chaque avis soit identique, mais bien qu'il soit exprimé selon chaque travail effectué pour réaliser un film, ses plus et ses moins.

------

Publicité : cliquez ici et participez à l'activité du blog.